Appel aux dirigeants européens : Proposez un accord cadre avec les Etats-Unis

Le réseau juif européen pour Israël et pour la paix
JCall fêtera dans quelques jours sa quatrième année d’existence. Les raisons qui nous avaient poussés à lancer notre appel restent, malheureusement, toujours d’actualité. Nous avions espéré que les négociations entamées, en juillet dernier dans le scepticisme général, réussiraient à faire bouger les lignes des deux camps afin d’aboutir à un accord. Il ne semble pas que ce soit le cas. C’est pourquoi nous avons décidé, aujourd’hui, de nous adresser aux chefs d’État et de gouvernement des pays européens pour leur demander de s’associer avec les Américains pour proposer, ensemble, un accord cadre dont tout le monde connaît les principes qui le sous-tendraient. Aux Etats-Unis, JStreet vient de lancer un appel en ce sens au Secrétaire d’Etat John Kerry.

Lien vers le site de JStreet : http://act.jstreet.org/sign/framework/

 

Par votre signature, vous avec contribué à la création de JCall. Confirmez une fois de plus votre engagement en faveur de la solution à deux Etats. Signez et faites signer notre appel destiné à nos dirigeants européens.

Lien vers notre appel : http://fr.jcall.eu/actualites/appel-aux-dirigeants-europeens-pour-presenter-avec-les-etats-unis-un-accord-cadre

 

Rejoignez-nous en adhérant à JCall.

Lien vers le formulaire d’adhésion : http://fr.jcall.eu/adhesion

 

Aux chefs d’État et de gouvernement des pays européens
Mesdames, Messieurs,

Fin avril, le cycle de négociations entre Israël et l’Autorité palestinienne, enclenché il y a neuf mois sous l’égide des États-Unis, va s’achever probablement sans résultat. Chacune des parties a déjà accusé l’autre d’être responsable de ce nouvel échec. Aucune information officielle n’ayant filtré sur leur contenu, conformément aux engagements pris, il nous est difficile d’en tirer un bilan. Par contre, nous affirmons que tout retour au statu quo antérieur est source de danger. C’est pourquoi nous nous adressons à vous et vous demandons de vous joindre aux États-Unis pour proposer un accord-cadre afin de sauver la solution à deux États qui, seule, permettra aux Palestiniens de réaliser leur existence nationale dans un État souverain et à Israël de rester un État démocratique avec une majorité juive. Cet accord-cadre aurait le mérite d’inciter les deux parties à réagir et à exposer leurs points de désaccord – et, corollairement, de convergence possible. Il leur permettrait ainsi de reprendre les négociations et d’essayer de parvenir à un accord sur la base des principes suivants, connus de tous :

–     Un retour aux frontières de 1967, avec des échanges consentis de territoires d’égale superficie afin de tenir compte des réalités sur le terrain et de limiter le nombre d’Israéliens qui devront revenir au sein des frontières de l’État d’Israël.

–     Des mesures de sécurité accordées aux deux parties, garanties notamment par une présence internationale reposant principalement sur les États-Unis.

–     Des compensations accordées aux Israéliens actuellement établis dans les implantations de Cisjordanie et qui seront rapatriés en Israël.

–     Différentes options proposées aux réfugiés palestiniens et à leurs descendants, pour résoudre définitivement leur problème. Ils recevraient des compensations et pourraient choisir de s’installer soit dans le futur État palestinien, soit dans leurs pays d’accueil actuels ou dans des pays tiers (à la discrétion souveraine des pays concernés), soit en Israël (pour une minorité symbolique d’entre eux, et à la discrétion souveraine de l’État d’Israël).

–     Jérusalem capitale des deux États sur la base de la répartition actuelle des quartiers : ceux habités par les Juifs feraient partie de la capitale d’Israël, et ceux habités par les Arabes de la capitale du futur Etat palestinien. Les lieux saints seraient protégés par des accords internationaux et resteraient accessibles à tous.

–     Une reconnaissance, par les deux parties, du droit des Juifs à disposer de leur État et du droit des Palestiniens à disposer du leur, sans préjudice des droits égaux de leurs citoyens respectifs.

Sans une intervention politique internationale aujourd’hui, le risque est grand d’une grave détérioration de la situation, qui élargirait le fossé existant entre les deux populations.

 

Lien vers notre appel : http://fr.jcall.eu/actualites/appel-aux-dirigeants-europeens-pour-presenter-avec-les-etats-unis-un-accord-cadre
Aidez nous à lutter contre l’apathie et le scepticisme ambiant. Rejoignez-nous et donnez nous les moyens de développer notre action.

http://fr.jcall.eu/adhesion
Le contenu de notre site se renouvelle régulièrement. N’hésitez pas à le visiter, à le faire connaître autour de vous et à commenter nos publications !

http://www.jcall.eu/

Lascia un commento