Articles

Giorgio Gomel : “le deal du siècle s’inspire de l’extrême droite israélienne”

single image

CHRONIQUES POUR LA PAIX – GIORGIO GOMEL, répond aux questions de PAUL OUZI MEYERSON suite au communiqué publié par JCall Europe qui s’oppose fermement au plan de paix américain de Donald Trump. Il explique pourquoi son organisation, qui milite pour la reprise des négociations entre israéliens et palestiniens et la solution «deux peuples pour deux états», rejette le «deal du siècle». Giorgio Gomel est économiste, membre du conseil d’administration de la communauté juive libérale de Rome et co-fondateur du groupe Martin Buber Juifs pour la paix.

CLIQUER SUR LE LIEN (flèche) CI-DESSOUS POUR ECOUTER L’EMISSION DE RADIO SUR Judaïques FM (94,8)

 

Giorgio Gomel reconnaît que le statut-quo de ces dernières années a “un coût humain et matériel énorme pour les israéliens et les palestiniens et qu’il faut une médiation pour rapprocher les protagonistes du conflit, les USA étant le mieux placé. Malheureusement, le plan de Trump est un diktat qui reprend les termes politiques de l’extrême droite israélienne”.  L’économiste italien constate que “les limitations à la souveraineté palestinienne, qui occupera à peine 70% d’un territoire criblé d’implantations juives en Cisjordanie, sont très durs”. Un point positif cependant, Giorgio Gomel se félicite qu’enfin l’administration du président Trump ait élaboré “un plan à partir duquel on pourrait relancer les négociations et qui propose la création d’un état palestinien comme principe”.

 

Carica altro